Juil
21

Optimisation SEO : 5 façons de diminuer votre taux de rebond!

plugin référencement wordpress seo référencement google wordpress

Quand il s’agit du trafic de votre site web sur Google Analytics des taux plus élevés, c’est toujours mieux – N’est-ce pas ? Il est toujours bon d’avoir plus de pages vues, plus de visiteurs et plus de temps passé sur le site. Cependant, il y a une métrique où un taux plus élevé n’est pas bon – vraiment, vraiment pas bon – et qui est le taux de rebond.

Vous avez peut-être déjà entendu parler du taux de rebond, mais n’avez toujours pas saisi ce que ça veut dire exactement. Votre taux de rebond est tout simplement le pourcentage des visiteurs du site qui le quittent rapidement après une seule page vue. Il existe un certain nombre de raisons pour lesquels votre site peut être victime d’un taux de rebond élevé. Quelques-unes des raisons les plus communes incluent :

  • Site mal conçu ou lenteur de chargement des pages ;
  • Contenu qui ne correspond pas aux attentes des visiteurs ;
  • Mauvaise utilisation des appels à l’action (trop nombreux, peu utilisés ou trop confus !) ;
  • Contenu de faible qualité ou contenu « mince »;
  • Site non adapté à l’affichage sur tablettes et mobiles.

Bien qu’il soit difficile d’atteindre un taux de rebond parfait, un taux supérieur à 50% est probablement une source de préoccupation. Si votre taux de rebond est inférieur à 20 ou 30% … Félicitations ! Vous êtes certainement sur la bonne voie.

Dans cet article, je vais me pencher sur cinq façons de réduire votre taux de rebond, d’augmenter le nombre de pages vues ainsi que le temps passé par les visiteurs sur votre site web !

1. Assurez-vous que votre site est optimisé pour les mobiles

Vous avez peut-être entendu parler de ‘Mobilegeddon‘, la dernière mise à jour de l’algorithme de recherche de Google. Cette mise à jour signifie que les sites non optimisés pour le mobile sont susceptibles de commencer à recevoir moins de trafic venant des moteurs de recherche.

Ceci dit, ce n’est pas le seul danger avec un site non optimisé ; les sites non optimisés sont susceptibles de générer des taux de rebond extrêmement élevés compte tenu du pourcentage élevé des utilisateurs d’internet sur les mobiles. Si votre site et son contenu ne sont pas encore optimisés, le moment est venu ! Voici un guide Google pour vous assurer que votre site est bien optimisé : guide des webmasters de sites mobiles.

2. Réécrivez ou améliorez votre contenu existant

Avez-vous déjà atterri sur un site, heureux d’apprendre quelque chose de nouveau ou de recevoir de précieuses informations, sauf que vous êtes rapidement déçu par un contenu trop court ou de mauvaise qualité ?

Jetez un œil à vos statistiques Google Analytics pour voir quelles pages vous génèrent les plus hauts taux de rebond. Demandez-vous qu’est-il possible de faire pour améliorer le contenu de votre site web :

  • Est-ce que le contenu est pertinent et de bonne qualité ? Où est-il à court et ne couvre pas suffisamment le sujet traité ?
  • Est-ce que le contenu est facile à lire et « numérisable » (C.A.D utilise de courts paragraphes, une bonne aération du texte, des puces et des listes numérotées, etc.) ?
  • Est-il bien écrit ? Le style rédactionnel transmet-il un sentiment de professionnalisme? Ou est ce qu’il contient des fautes de frappe ou de grammaire ?
  • Est-ce que votre page répond aux attentes de vos visiteurs ? (par exemple, si les gens s’attendent à un blog d’information, mais atterrissent sur une page de vente, leurs attentes vont être clairement déçues).

3. Ayez des appels à l’action clairs et bien positionnés

J’adore cette astuce, car c’est une stratégie simple qui peut avoir de grands résultats significatifs. Il est extrêmement important d’avoir au moins un appel à l’action sur chaque page du site afin d’orienter vos visiteurs vers quoi faire ensuite.

Pour les pages de produits, suggérez des produits complémentaires. Pour les articles de blog, suggérez aux lecteurs des articles similaires. Un plugin WordPress comme WordPress Related Posts peut aider en ce sens.

4. Réduisez les annonces publicitaires

Il peut être facile de se laisser emporter par des annonces, notamment sur les sites de contenu. Après tout, ils peuvent être votre principale (ou unique !) source de revenus. Cependant, une page avec trop de publicité peut exaspérer et peut même envoyer rapidement de visiteurs ailleurs.

Si vous utilisez les publicités, analysez votre taux de rebond avant leur utilisation sur votre site. Si elles sont la raison pour laquelle votre taux de rebond est monté en flèche, pensez à revoir la quantité, les emplacements ou le type d’affichage publicitaire que vous utilisez.

5. Accélérez le temps de chargement de vos pages

Il y a quatre ans, les visiteurs d’un site pouvaient généralement attendre le chargement d’une page web jusqu’à 6-10 secondes avant de l’abandonner. Aujourd’hui, votre page doit charger dans les 2-3 secondes, sinon les gens rebondissent ! Nous ne gagnons pas en patience c’est sûr !

Vous pouvez accélérer le temps de chargement de votre site de deux manières simples :

Optimisez vos images : des images trop grandes peuvent causer des ravages sur le temps de chargement de vos pages web. Utilisez un plugin comme EWWW Image Optimizer pour optimiser automatiquement les images que vous uploadez.

Utilisez le cache du navigateur : optimiser la vitesse de chargement de votre site est très important, non seulement pour votre visiteur, mais également pour les moteurs de recherches tels que Google.

  • La cache serveur

La mise en cache d’une page web est utilisée afin de réduire la consommation de bande passante, la charge du serveur web (les tâches qu’il effectue), ou améliorer la rapidité de consultation lors de l’utilisation d’un navigateur web.

Un cache Web conserve des copies de documents transitant par son biais. Le cache peut, dans certaines conditions, répondre aux requêtes ultérieures à partir de ses copies, sans recourir au serveur Web d’origine.

  • La cache navigateur

La cache navigateur peut accélérer considérablement le chargement des pages pour les internautes qui visitent plusieurs pages de votre site. En effet, tous les fichiers statiques tels que les feuilles de style et les fichiers JavaScript peuvent être mis en cache par le navigateur. Ce qui permet le visionnement d’une deuxième page beaucoup plus rapidement.

Et voilà, vous avez la cinq façons de réduire votre taux de rebond. Gardez à l’esprit que pour chaque nouvelle page que vos visiteurs consultent, vous obtenez une nouvelle occasion de vous connecter avec eux – et, donc, une autre chance de les convaincre et les convertir !

Adepte du growth hacking et passionnée d'inbound marketing, mon métier consiste à accélérer la croissance des entreprises, en faisant intervenir conjointement différents leviers du marketing des moteurs de recherche et du marketing des médias sociaux.